Nos thématiques de prévention

Consciente de l’importance de la prévention et la promotion de la santé, la Mutualité Française Hauts-de-France est fortement impliquée dans le champ de la santé publique.

Dans une région qui figure parmi les moins bien classées sur le plan des indicateurs de santé, la nécessité de mener une stratégie innovante de prévention et promotion de la santé répondant aux besoins du territoire est réelle.

Dans les faits, en concertation avec les autres acteurs de santé en région, les institutions publiques et les partenaires associatifs, cette stratégie se traduit par la mise en place de rencontres santé, d’accompagnements et conseils méthodologiques et de sessions de formation sur six thématiques de santé.

Cancers

Les cancers sont la première cause de mortalité en France et dans la région, depuis les années deux mille.

Les dépistages organisés des cancers du sein et du côlon existent depuis plusieurs années mais la participation reste encore trop faible.

Le dépistage régulier du cancer colorectal pourrait éviter plus de 6500 décès par an et ce sont 87 % des femmes touchées par un cancer du sein qui a été détecté précocement qui survivent.

Malgré cela, il existe encore des freins à la participation au dépistage organisé qui nécessitent d’être levés : la peur du résultat, une méconnaissance des procédures de dépistage ou un manque de sensibilisation.

Découvrez nos actions sur la thématique Cancers en cliquant ICI.

Nutrition

La nutrition est un déterminant majeur de santé.
D’après l’Organisation Mondiale de la Santé, une alimentation saine permet de pallier certaines maladies dites non transmissibles comme le diabète, les maladies cardiovasculaires et certains cancers mais aussi de lutter contre la malnutrition.

En Hauts-de-France, 52,4 % des habitants de 18 ans et plus se trouvent en situation de surpoids.

Chez les enfants, ce sont près de 20 %, et ce risque est jusqu’à 2,5 fois supérieur chez les jeunes en situation de handicap. Nous constatons aussi une insuffisance pondérale pour 1 femme sur 10 entre 18 et 39 ans.
Afin d’améliorer la santé nutritionnelle des habitants de la région, le programme nutrition s’articule autour de deux axes prioritaires que sont l’alimentation et l’activité physique.

Car si l’alimentation a une part très importante dans cette balance, le manque d’exercice physique est également un facteur de risque pour la santé.

Découvrez nos actions sur la thématique Nutrition en cliquant ICI.

Troubles sensoriels et bucco-dentaire

La survenue d’un trouble sensoriel (dentaire, audio ou optique) peut avoir de multiples conséquences dans la vie d’une personne : troubles de l’apprentissage chez l’enfant, isolement et dépendance chez l’adulte.

L’Organisation Mondiale de la Santé rappelle que la santé bucco-dentaire est essentielle pour l’état général et la qualité de vie.

Or, 1/3 des enfants de 6 ans ont au moins une dent cariée et une étude révèle qu’une grande majorité des résidents en EHPAD ayant encore des dents naturelles nécessite des soins.

Concernant l’optique, c’est 1 français sur 3 qui pense ne pas avoir besoin de correction visuelle (alors qi’il en aurait l’utilité) et pour l’audio, 1 personne de 50 ans sur 5 a au moins de légères difficultés auditives et à 80 ans il s’agit d’une personne sur deux.

Pour ces trois thèmes, si le trouble est dépisté et pris en charge à temps, les conséquences peuvent être minimisées et même évitées.

Découvrez nos actions sur la thématique Troubles Sensoriels et Bucco-Dentaire en cliquant ICI.

Maintien de l’autonomie

Chaque année, l’espérance de vie s’accroît.

En 2040, près d’un quart de la population régionale aura 65 ans ou plus. Les jeunes séniors, entre 65 et 74 ans, sont majoritairement autonomes. L’enjeu est donc de prévenir la perte d’autonomie au sein de cette population pour qu’elle puisse vieillir en bonne santé le plus longtemps possible.

En outre, face à ce vieillissement, de plus en plus de proches doivent s’occuper d’un membre de leur famille, il est donc aussi essentiel d’accompagner les aidants à économiser leur capital santé.
Le choix de la Mutualité Française Hauts-de-France s’est donc porté sur trois axes forts :
• l’aide aux aidants pour informer, orienter et accompagner l’aidant,
• le bien vieillir pour sensibiliser les séniors sur les facteurs de protection
pour vieillir en bonne santé,
• la prévention de la dénutrition pour maintenir une bonne qualité de vie.

Découvrez nos actions sur la thématique Maintien de l’Autonomie en cliquant ICI.

Santé des Jeunes

Avec 32 % de sa population qui a moins de 25 ans, la santé des jeunes constitue l’une des priorités en région Hauts-de-France.

La prévention et la promotion de la santé doivent permettre d’encourager tout ce qui concourt à maintenir les personnes en bonne santé. Pour ce faire, les actions mises en place doivent agir sur les déterminants et comportements de santé.

La Mutualité Française Hauts-de-France, à travers ses actions cherche à améliorer les connaissances et les compétences des jeunes.
L’objectif est de les rendre acteurs de leur propre santé et relais auprès de leurs pairs.

Tout est étudié : habitudes de vie, augmentation de la sédentarité, consommation de tabac et d’alcool, réduction du nombre d’heures de sommeil, stress, repli sur soi…

Découvrez nos actions sur la thématique Santé des Jeunes en cliquant ICI.

 

Santé Environnement

L’environnement est un enjeu mondial majeur des dernières décennies et des années à venir. Il l’est également en Hauts-de-France, l’une des régions la plus agricole et industrielle du pays.

Nous passons environ 80 % de notre temps à l’intérieur de bâtiments. Or, c’est là que se concentrent bon nombre de polluants de l’air intérieur, responsables de maladies chroniques et de problèmes respiratoires. Certaines activités (peinture, bricolage, ménage) vont être particulièrement émissives de ce type de substances.

De nombreuses études soulignent la plus grande vulnérabilité des femmes enceintes et de leur foetus aux polluants environnementaux : notre santé se détermine en grande partie durant la grossesse et les 1 000 premiers jours de vie. Ces polluants, peuvent être véhiculés par l’air intérieur, l’alimentation ou encore les cosmétiques…

C’est dans ce contexte que la Mutualité Française Hauts-de-France a fait le choix de développer un axe santé environnement, en abordant ces thématiques de manière globale et en s’intéressant prioritairement aux publics fragiles que sont les femmes enceintes et les enfants.

Découvrez nos actions sur la thématique Santé Environnement en cliquant ICI.